14 mars 2008

détail & poisson frais

Je me retrouve avec une p'tite connexion 56K, avec le bruit d'extraterrestre au début...Krr chhht brrrrr chhhhht ... Je suis sûre que les générations à venir n'entendront jamais ce bruit de leur vie. Nous, on est né avec. En tout cas, qu'est ce qu'on peut-être humble devant une telle lenteur. C'est comme faire un blog sur un minitel ! Alors je ne peux pas trop poster ces derniers temps. Mais ça bosse dure, hier j'ai fait des sushi et ils étaient réussis!

8 commentaires:

katou a dit…

Terrible!! Qui est donc ce super-héros romantique qui égrène sa préparation amoureuse? ....Quelle poésie!

germaine caillou a dit…

Ha oui tiens, je sais ce que ça fait, mes parents ne changeraient leur connexion "krrrkrrr" pour rien au monde (ou presque).
Bravo pour les sushi... et ton joli dessin tout en vent et en coeurs ;)

loren a dit…

mmmm sushis ! oishî desu !


ninja kpdp

laurevolume a dit…

j'en veux ! qu'est ce que c'est que cette histoire de 57 ko???

S. a dit…

Katou / p'têtre un super zéro!
G.Caillou / après la connexion "Krrrkrrr", les sushis "MiamMiam"
Loren / Rhôôôôôôôôô !!!! moichtotse kudasaï
Laure / Je vais p'têtre faire des bocaux ! Pour cette histoire de 57 ou 56, j'avoue n'en avoir jamais entendu parlé !!!

loren a dit…

OKONOMIYAKI REUSSI JE REPETE OKONOMIYAKI REUSSI

Gretchen a dit…

huhu c'est l'enfer le 56k ^^
"S" livre la Miso soup de l'Amour ?
Félicitations pour les superbes derniers dessins et les sushi réussis : ) Jōzu naa!

HC a dit…

et encore, tu n'as pas connu le bruit de la connexion au minitel : un sifflement strident qui te donnait subitement envie d'appuyer sur la touche "connexion/fin" avant de détruire tes oreilles à tout jamais.

et le bruit du cadrant qu'il fallait tourner pour composer un numéro et la tonalité d'appel qui suivait. Sans ça, un dessin animé comme "la noiraude" devient incompréhensible.