24 janv. 2008

Fuji un jour, Fuji toujours...

ou "Quand je serais grand, je serais Fuji"

Dur dur de se défaire de cette montagne...
C'est le nombril du Japon, c'est de là que tout nait. On tourne autour inlassablement sans jamais voir le même paysage.

5 commentaires:

toumik a dit…

Trôbô

flo a dit…

yul ! Il est vraiment à croquer ce dessin.

marion a dit…

Jamais le tournie avec Fuji '''

S. a dit…

Toumik - Môrci bôcô...
Flo - Il est à dessin ce croquis
Marion - "Je rougies devant Fuji"

germaine caillou a dit…

J'adore les nuages, le bus, le ptit chemin cahotant, cette impression là... et merci pour ce voyage (virtuel pour nous)

._-