22 déc. 2007

Il y a deux manières de prendre le métro. En dehors de la capitale, dans une petite rame, sans un bruit, ou 5O% de gens dorment et 50% sont devant leur portable. C'est étonnament calme.


Et puis il y a le métro à Tokyo en heure de pointe. Premier bain de foule hier en rentrant de Shibuya vers minuit. Là, impossible de dormir, c'est une marée humaine qui pénètre dans les 12 rames d'un métro trop petit. Chacun joue du coude pour rentrer et une fois dedans, c'est le grand écrasage! Des bourreurs professionnels aident les derniers de la file à franchir la porte et il n'est pas rare de voir un bout d'une veste de costard sortir de la fente. J'ai faillie tomber sur mes voisins et n'ai pas pu m' empêché d'esquisser un sourire...pas forcement partagé, quand on rentre du boulot après une dure semaine, ce genre de situation ne prend pas la même tournure comique.

4 commentaires:

Cristophe a dit…

Argh ! Impossible de sortir le carnet de croquis !

Régine Joséphine a dit…

Je viens de découvrir Yllavu, puis votre blog, puis votre site. Je suis tombée sous le charme. Votre travail est superbe. Avez-vous d'autres projets en vue ?

S. a dit…

C/ là c'est vraiment impossible, c'est les deux bras le long du corp, et on prie le dieu de l'équilibre!
R/ Bonjour, merci pour votre message. J'ai quelques projet en vue, mais pas en cours...et quelques idées qui murissent tranquillement. Bravo pour tous vos ouvrages. Ce sont de très bel album.

Régine Joséphine a dit…

Merci, j'ai surtout eu la chance de travailler avec de très bonnes illustratrices. J'espère qu'un jour nous aurons l'occasion de nous rencontrer sur un salon.
Joyeuses fêtes à vous et tous mes voeux pour la nouvelle année.